J'entends par "spirituel", non pas ce qui est confessionnel, voire clérical, mais, au contraire, ce qui est la caractéristique de toute politique à hauteur d'homme: la conscience, en chacun, d'être personnellement responsable de l'avenir de tous les autres...Notre pays, aujourd'hui, n'a pas besoin d'un Bonaparte, mais de milliers de Gandhi, éveilleurs des vivants.


857292213_L