Mélenchon crée la surprise en se qualifiant face à Marine le Pen au second tour...

En ce mois d'avril 2012, tout le monde ou presque, dans le Landerneau politique et médiatique, avait prévu la qualification de Marine le Pen au second tour de l'élection présidentielle, qui ne faisait plus guère de doute.

En revanche, personne n'avait imaginé que cette élection présidentielle constituerait une surprise, et de taille : l'élimination tant du Président sortant que du candidat socialiste, dès le premier tour de ce scrutin qui resterait dans l'histoire.

Ainsi, Jean-Luc Mélenchon, représentant du Front de Gauche, qui a mené une campagne dynamique, se retrouve qualifié face à Marine le Pen, qui a mené une campagne similaire. C'est tant la défaite du PS que de l'UMP, éclaboussés dans divers scandales et qui n'ont pas su tirer les leçons de la chute prévisible de la maison euro. Nous voilà face à un duel opposant le candidat du Front National au candidat du Front de Gauche, qui pourrait être arbitré lui aussi, par Jean-Jacques Bourdin, de RMC.

Je sais : avec des si, on mettrait Paris en bouteille, mais au final, cette campagne ne serait-elle pas plus passionnante, si Jean-Luc Mélenchon se qualifiait tout comme Marine le Pen, au second tour de l'élection présidentielle ? Au fond des personnalités qui connaissent les réalités populaires, qui savent de quoi elles parlent, et proposent des solutions concrètes, alors même que tous les autres, qui ont gouverné la France depuis ces trente dernières années, n'ont fait que l'enfoncer et vendre notre pays aux plus puissants de ce monde ?

Pour ma part, je souhaiterais qu'un tel scénario se réalise, ce serait même une victoire du peuple, qui en aurait assez de subir les mêmes gouvernants depuis maintenant trois décennies, si ce n'est quatre. Bien sûr, dans une telle hypothèse, je ne voterais pas Marine le Pen, cela va sans dire...

N.L

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/et-si-melenchon-se-qualifiait-face-99644