Il reste des pays où la France ne faisait pas la guerre depuis trop longtemps ! C’est un scandale ! Les Français risquent de dégénérer, déjà qu’ils ne se sont guère dépensés en Afghanistan ! Eh bien cette fois ça démarre sur les chapeaux de roue. Dès le premier jour : un mort ! Manifestement les jeunes français ne sont pas au mieux de leur forme dans ce sport abandonné et méprisé depuis… les années 60.

D’abord chacun sait que les Noirs, qu’on appelle souvent et improprement les « Blacks », par peur des représailles de Harlem Désir, escroc socialiste célèbre mais de petite envergure, ont la bite plus longue que les Blancs. De ce fait il leur faut davantage de temps pour bander. C’est le moment d’en profiter !

La fin de la conscription obligatoire a ramolli les jeunes qui ne peuvent plus exploser les ventres jaunes du Sud Est Asiatique, les ventres bronzés des Algériens et, bien entendu les ventres boursouflés et bien pâlichons des Allemands, qui ne sont plus des Boches depuis la grande réconciliation. Mais le pire c’est, bien entendu la fin du Service National, qu’on n’osait déjà plus appeler le Service Militaire.

C’est pourquoi nous manifestons ouvertement notre satisfaction ! En effet les jeunes traînent dans les rues, absorbent des drogues diverses et sont la plupart du temps au chômage. Ou alors ils se languissent dans des établissements d’enseignement où ils parviennent à se faire la main, petitement avec des 11/43, entre eux ou en direction des professeurs ou présumés tels.

Et même le jour du défilé du 14 juillet 2012, un parachutiste montre qu’il ne mérite pas d’être un homme : il se fracture la jambe en tombant au sol. Mr Hollande vient le consoler comme si c’était une petite fille !

Depuis, le président normal a changé de point de vue. Il s’est regardé dans la glace et il s’est trouvé trop normal, justement. Un vrai Président de la République Française se doit de faire la guerre au moins une fois dans sa vie !

La presse, rapportant la chose, titre : « Première épreuve du feu pour François Hollande ». Une épreuve du feu qu’il observe prudemment, à l’abri des projectiles, car il a l’épiderme sensible. Il est atteint d’une « dermatose trouillarde », variété rare qui fait qu’on éprouve des démangeaisons ! Mais pas assez fortes pour déclarer une guerre suffisamment convaincante.

Dans le cas d’une guerre, il faut toujours trouver un argument solide au départ !

Il fallait évidemment trouver un prétexte, pour le Mali. Je rappelle que la conquête de l’Algérie débuta, à cause des mouches. Un coup de chasse-mouche et voilà, c’est parti !

Plus tard en 1870, un simple télégramme suffit à provoquer la guerre de 1870 contre la Prusse ! On prétend que les Prussiens avaient mal traduit ce document ! Une erreur de syntaxe et voilà quelques centaines de cadavres étalés et grésillant dans les flammes ! D’après des renseignements retrouvés aux archives de Potsdam, l’erreur était pourtant minime. Le télégramme disait :

« Avance un peu avec ta troupe/ et tes canons Krupp » et le Prussien, malentendant, comprit « Avance Hercule/ ou je t’encule ! ». C’est dire s’il l’était, malentendant ! Et l’on peut voir ici  une très grossière erreur, probablement volontaire.

Cette charmante attention fut prise en mauvaise part par le nommé Bismarck, qui était dur de la feuille.

Pour les combats avec les Maliens, enfin la part d’entre eux qui sont opposés à la France, le problème sera différent. Il faudra distinguer entre les bons et les mauvais, les Islamistes et les chrétiens ! Et, à l’œil nu ! Or chacun a pu observer que si la nuit tous les chats sont gris (les chattes aussi d’ailleurs, je rajoute cette précision pour éviter de vexer les féministes) la nuit tous les nègres sont noirs.

Absolument sans aucune exception. Le jour aussi, mais ça se voit plus nettement !

 Rolland Hénault

http://elize-chanson.over-blog.com/article-monsieur-hollande-contre-les-petits-maliens-114325396.html