La rencontre de Walter Bassan est de celles qui peuvent changer une vie. Pourquoi ?

Couverture-Walter_500px

Le jeune Walter, présent aux événements de son temps, s’engage en 1943 dans la Résistance, ce qui lui vaudra d’être marqué au fer rouge de la Déportation. Son adolescence, qui aurait dû être insouciante, lui a été brutalement confisquée. Trahi, arrêté, il va connaître le chemin de l’enfer qui le mènera au camp de concentration de Dachau. Dans quelles ressources intérieures a-t-il puisé pour ne pas être broyé par cette machine infernale ? Il évoque modestement la chance, le destin, l’éducation de ses parents. Le lecteur, au fil de

s pages, verra apparaître un homme de conviction, au caractère trempé, qui assume pleinement son idéal citoyen. Si la rencontre de Walter Bassan est décisive, c’est parce qu’il fait partie de ces hommes qui sont fidèles à leurs valeurs, quoi qu’il en coûte. Ce récit autobiographique compte au nombre des ouvrages revigorants, qui possèdent le pouvoir de toucher durablement la conscience de leurs lecteurs. Lire ces pages ne laisse pas indemne. Entrer dans cette lecture, c’est accepter d’écouter une voix qui rappelle chaque être libre à ses devoirs fondamentaux. Le parcours de Walter Bassan, dans sa simplicité et son intégrité, défie les dérives des temps passés et actuels. Nul besoin de leçon de morale, le parcours de cet homme est en lui-même un enseignement. Le plus remarquable dans ce témoignage, c’est qu’il se fait l’écho d’un engagement profond : résister au mal radical, choix engagé dans l’adolescence et constamment poursuivi au gré des circonstances rencontrées jusque dans les combats du grand âge. Ainsi qu’en atteste le récent film de Gilles Perret, intitulé « Walter, retour en résistance » (2009), Walter Bassan est aujourd’hui fidèle au résistant d’hier : il n’a pas changé son orientation de vie.

http://www.neva-editions.fr/produit.php?prod=199&numr=7