image001

Je veux juste nous donner une chance de faire nous-mêmes l’inventaire de notre grandeur et de notre misère. Une chance d’apercevoir l’anicroche minuscule où la foi et le rêve s’échouent sur la loi du plus fort. Une chance de trouver dans le tissu serré du nous la maille filée de l’aveugle et intéressée loyauté de parti, par où le meurtre de masse se fraie une voie fatale. Je veux nous donner une chance d’apprendre qu’il n’y a pas de lutte finale et que jamais le droit gagné ne l’est pour toujours. Une chance de comprendre qu’aucun régime politique n’incarnera jamais une définitive justice. Et que le combat doit être indéfiniment recommencé.

Pascale Fautrier

(extrait du prologue du livre)