29 oct. 2014

Israël/Palestine: "Nous devons alimenter l'étincelle d'espoir du passé."

« Ces mots, nous dit John Rose, ont été écrits par Walter Benjamin, le grand philosophe marxiste qui s’est tragiquement suicidé au début de la Deuxième Guerre mondiale. Ils ont inspiré Amiel Alcalay, un écrivain Juif Arabe qui a écrit ce qui est probablement le meilleur livre sur la liquidation par les sionistes de l’identité judéo-arabe : After Jews and Arabs : Remaking Levantine Culture (Après les Juifs et les Arabes, le retour de la culture levantine). Il voit l’étincelle d’espoir dans la redécouverte de... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:59 - - Permalien [#]
Tags : , ,
28 oct. 2014

La démocratie "statistique" n'est pas la démocratie

Aujourd'hui nous pouvons voir que le citoyen est considéré formellement comme un «individu statistique», n'ayant pas plus de lien, sur le plan électoral, avec son voisin territorial, que l'acheteur sur le marché. Les vendeurs de politique (les partis) lui présentent des produits tout faits (les programmes) et utilisent dans leur concurrence toutes les formes du marketing et de la publicité. Ce système des partis politiques est un corollaire de l'économie de marché. La conséquence fondamentale la plus néfaste de ce système de... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 22:41 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 oct. 2014

Maxime Rodinson, une grille de lecture marxienne du monde musulman

Selon Gilbert Achcar, « Maxime Rodinson se distingue, parmi ses pairs, par l’application au monde musulman d’une grille de lecture marxienne critique. Son rapport à Marx est, du reste, à l’origine de la très grande diversité de thématiques et de centres d’intérêt qui caractérisent son œuvre et qui font qu’elle ne saurait être confinée aux seules études islamiques. Son apport théorique couvre, en effet, des champs plus généraux de la recherche historique ou sociologique que le seul « monde musulman », en dialogue... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:45 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 oct. 2014

Saïd Bouamama, être intransigeant face au racisme et à l'islamophobie !

« Ce livre, et les chansons qui l’accompagnent, parlent de l’importance de réagir et de se révolter sans concessions face au racisme, à l’islamophobie, à l’impérialisme ou au massacre quotidien du peuple palestinien. Les questions de stratégie se sont toujours posées dans le mouvement anti-raciste. On a par exemple souvent opposé Martin Luther King à Malcolm X, l’un représentant le mouvement de masse, l’autre la radicalité. La période actuelle pose d’autant plus la nécessité de la combinaison du mouvement de masse et de la... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 04:49 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 oct. 2014

Iran, le "mécano" occidental pour changer un régime ne marche pas...

« Annoncer que la bombe iranienne serait déstabilisante doit faire se retourner le Général de Gaulle dans sa tombe, lui qui avait justifié le programme français par la volonté de notre pays de ne plus jamais se soumettre à une puissance étrangère.Lutter contre le terrorisme ? Mais la république islamique a fourni moins de terroristes et de prédicateurs salafistes que les universités saoudiennes ou les madrasas pakistanaises. Et la République islamique a été souvent la cible... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:55 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 oct. 2014

"Une critique du politique" comme aspiration à briser les chaînes de l'esclavage

Michael Löwy nous invite «  à commencer par la fin, c'est-à-dire par le manifeste de la collection « Critique de la Politique », collection qu'il considère comme le lieu décisif par lequel la Théorie critique transite en France. » « Son manifeste, poursuit Michael Löwy, oppose à l'idée positiviste d'une « science du politique », la nécessité d'une critique de la politique qui soit une critique de la domination ­ et pas seulement de l'exploitation ­ du point de vue des dominés, ceux... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:49 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 oct. 2014

Jean Ziegler, il n'y a plus rien à espérer du système agonisant, ni de ses gouvernants

Selon Jean Ziegler, «  tout retour en arrière est désormais impossible. Les lettres ouvertes indignées aux dirigeants du monde malade pour qu’ils changent de cap sont vaines et dérisoires. Comme le dit le banquier défroqué Charles Sannat dans un de ses éditos du Contrarien, il n’y a plus rien à espérer du système agonisant, ni de ses gouvernants : « Il faudrait tellement tout changer, tellement tout bouleverser que jamais, jamais un consensus ne pourra se faire sur des mesures d’une telle ampleur tant que nous ne... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:02 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 oct. 2014

Gérard Dumenil et Dominique Lévy, les contradictions propres au capitalisme contemporain...

« Duménil et Lévy analysent la crise initiée en 2007 comme une crise structurelle (la quatrième, selon eux, dans l’histoire du capitalisme depuis la fin du xixe siècle) : celle du « néolibéralisme sous hégémonie internationale américaine». Selon leur typologie des crises structurelles – distinguant deux types possibles, aux mécanismes propres distincts – cette crise est une crise d’hégémonie financière (comme celle des années 1930 à laquelle ils la comparent d’ailleurs avec soin dans leur huitième... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:17 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 oct. 2014

Fernand Braudel, hérétique et pape de la "nouvelle histoire".

« A l'occasion des dix ans de la disparition de Fernand Braudel (le 28 novembre 1985, à 82 ans), deux biographies fort complémentaires tentent de faire le tour de ce personnage imposant. Dans Braudel, Pierre Daix étudie l'historien dans son milieu, mais pour mieux reconstituer un trajet intellectuel singulier, exemplaire dans son humanité. La dimension biographique ne constitue en revanche qu'un élément du Fernand Braudel de l'Italienne Giuliana Gemelli. L'essentiel est consacré à l'homme d'action, bâtisseur d'institutions... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:56 - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 oct. 2014

Rosa Luxemburg et sa philosophie de la praxis

 "Or, ce qu’il faudrait démontrer, nous dit Michaël Löwy, c’est que le prolétariat puisse « régner » sans liberté de presse, d’association et de réunion, ou sans pluralisme, et donc sans contrôle démocratique sur ses représentants. Il nous semble que soixante années d’expérience historique ont largement confirmé la lucidité prémonitoire des idées de Rosa Luxemburg et l’importance décisive des libertés démocratiques pour l’existence même du pouvoir prolétarien. Loin d’être « utopique » la... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 04:37 - Permalien [#]
Tags : , , , ,