18 déc. 2014

Orwell, "1984" comme analyse du stalinisme

« Orwell était frappé, écrit Michel Laquenne, par le fait que c’est l’intelligentsia de gauche qui avait été la meilleure couverture du stalinisme, son garant devant les masses : « Ce qui est sinistre, c’est que les ennemis conscients de liberté sont ceux pour qui la liberté devrait signifier le plus (…)L’attaque consciente et délibérée contre l’honnêteté intellectuelle vient des intellectuels eux-mêmes », écrivait-il. N’est-ce pas eux qui ont la charge et le devoir de porter la mémoire, y compris celle... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 07:43 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 déc. 2014

Palestine, la solution à deux Etats ne coule plus de source !

« D’abord, pour Samuel Cogolati, la solution à deux Etats est tout bonnement devenue impossible à mettre en œuvre. Depuis les Accords d’Oslo de 1993 qui jetèrent les premiers jalons sérieux d’une solution à deux Etats, Israël n’a cessé de grappiller toujours plus de territoire en Palestine, de manière souvent irréversible. Malgré l’opposition de la communauté internationale, y compris des Etats-Unis, l’expansion des colonies où vivent déjà plus de 380 000 Israéliens - un chiffre qui a triplé en 21 ans - met chaque jour un peu... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:40 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 déc. 2014

Mais qui donc a forgé le "marxisme" ?

Marx ? « En fait, voir ce qu’est la classe ouvrière et vivre ses grèves, vont totalement le bouleverser. A travers les luttes des tisserands de Silésie de 1844 ou de celles du prolétariat, un peu plus tard, en France en 1848, Marx va découvrir ce qu’est la classe ouvrière, ce qu’est son combat. Et il va voir dans la réalité de ce combat le moteur indispensable à la transformation du monde, une promesse vivante pour l’avenir, une possibilité pour la première fois réelle d’aller vers le communisme. » Comment... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:23 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 déc. 2014

Daniel Bensaïd, le difficile cheminement du marxisme en France

« En favorisant, écrit Daniel Bensaïd, une certaine mobilité sociale et la cooptation au sein des élites nouvelles, la République parlementaire a arraché très tôt au mouvement ouvrier ses intellectuels organiques potentiels. En érigeant le voltairianisme et les Lumières en idéologie d’État, elle a institué un tenace protectionnisme intellectuel sous la férule des universités. Les rares personnalités originales et militantes sont des outsiders et des marginaux, comme Blanqui, Sorel, ou Bernard Lazare. S’ils ont en commun une... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:42 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 déc. 2014

Voulons-nous faire encore quelque chose ensemble autour d'un commun qui nous relie ?

« La question aujourd’hui est de savoir si nous voulons faire encore quelque chose ensemble autour d’un commun qui nous relie. Quelle définition donnons-nous au commun ? Que voulons-nous mettre en commun ? Quelle est la bonne taille du territoire pour se rencontrer ? Comment allons-nous nous organiser pour faire vivre ce commun ? Ce commun ne se borne pas à définir des « choses » sorties de leur contexte, fussent-elles qualifiées de « biens communs », ce serait alors garder encore la... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:31 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
17 déc. 2014

Chems Eddine Chitour, la laïcité est avant tout un construit historique propre à la France...

  « Si la République ne reconnaît aucun culte, nous dit Chems Eddine Chitour, cela ne signifie pas qu’elle nie l’existence des religions. Il s’agit plutôt d’une manière de se protéger contre la critique selon laquelle l’Etat ne serait pas neutre et privilégierait une religion sur une autre ou sur plusieurs autres. C’est pourtant ce qui se passe depuis qu’il existe des autres religions qui segmentent le paysage français. En fait l’apaisement avec l’Eglise est venu du fait que la République a , de... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 01:44 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 déc. 2014

Soustraire les médias à l'emprise de l'argent et de l'Etat en créant un service mutualisé

« Le mode de financement, écrit Pierre Rimbert, qui ne doit rien au marché ni à l’Etat existe déjà : la cotisation sociale. Sa puissance a fondé le succès de la Sécurité sociale et assuré le versement depuis des décennies des pensions de retraite. Le sociologue Bernard Friot y voit à la fois le produit des luttes sociales passées et l’embryon d’une société enfin soustraite aux forces du marché. Les gouvernants s’acharnent sur cette preuve en actes que le tous-pour-chacun fonctionne au moins aussi bien que le chacun-pour-soi.... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 07:06 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 déc. 2014

Emmanuel Barot, l'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux-mêmes !

« À un certain degré de généralité, écrit Emmanuel Barot,en effet les diverses oppositions de gauche, depuis 1918, d’Ossinski en Russie à Luxembourg en Allemagne et aux conseillismes, jusqu’à l’opposition unifiée de 1926 dont Trotsky assura le leadership en réaction au galopant Thermidor soviétique, et les héritiers de tous ces courants, partagent tous la norme fondatrice de l’Association Internationale des Travailleurs en 1864 qui reste,par-delà les destins des IIe et IIIe internationales, l’aiguillon de la reconstruction à... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:08 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 déc. 2014

Anton Pannekoek, une révolution communiste était-elle possible ?

« Si un parti, écrit Anton Pannekoek, désireux de se gagner des partisans, s'avère impuissant à réveiller l'esprit révolutionnaire de ceux auxquels il s'adresse, il n'hésitera pas, s'il est peu soucieux des moyens employés pour atteindre ses fins, à s'adresser à leurs instincts réactionnaires. Le nationalisme est sans doute le sentiment le plus puissant que le capitalisme puisse éveiller et dresser contre la révolution. Lorsqu'en 1923 les troupes françaises envahirent la région de Rhénanie et qu'une vague de nationalisme s'éleva... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:51 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 déc. 2014

François Chesnais, avec le capitalisme toutes ces questions qui resteront des non-dits !

« Pour le néolibéralisme, écrit François Chesnais, le déplacement des frontières de l’économique et du politique, qui va au-delà des changements de relations entre le « marché » et l’État, se retrouve jusqu’aux fonctions régaliennes des États. Les fonctions de défense, et plus seulement la production d’armes, ont vocation à être privatisées, tout comme le sont le système carcéral et une partie de l’appareil judiciaire. La privatisation des « tâches de sécurité » est au premier rang des processus... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:47 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,