06 janv. 2015

A propos de la décadence du Parti communiste français

Le problème de la décadence du Parti communiste français est celui de la décadence de l'ensemble de notre société. La résurrection du socialisme, en France, exige une mutation radicale. Et d'abord dans les trois domaines [...] : - Création d'un nouveau modèle de croissance, mais croissance ordonnée à des fins humaines : croissance de l'homme, et non des profits et de la puissance ; - Création d'un nouveau modèle de socialisme et de démocratie, non plus fondé sur une conception faussement " humaniste " de la " suffisance " de... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 19:17 - - Permalien [#]
Tags : , ,
18 déc. 2014

Mais qui donc a forgé le "marxisme" ?

Marx ? « En fait, voir ce qu’est la classe ouvrière et vivre ses grèves, vont totalement le bouleverser. A travers les luttes des tisserands de Silésie de 1844 ou de celles du prolétariat, un peu plus tard, en France en 1848, Marx va découvrir ce qu’est la classe ouvrière, ce qu’est son combat. Et il va voir dans la réalité de ce combat le moteur indispensable à la transformation du monde, une promesse vivante pour l’avenir, une possibilité pour la première fois réelle d’aller vers le communisme. » Comment... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:23 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 déc. 2014

Emmanuel Barot, l'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux-mêmes !

« À un certain degré de généralité, écrit Emmanuel Barot,en effet les diverses oppositions de gauche, depuis 1918, d’Ossinski en Russie à Luxembourg en Allemagne et aux conseillismes, jusqu’à l’opposition unifiée de 1926 dont Trotsky assura le leadership en réaction au galopant Thermidor soviétique, et les héritiers de tous ces courants, partagent tous la norme fondatrice de l’Association Internationale des Travailleurs en 1864 qui reste,par-delà les destins des IIe et IIIe internationales, l’aiguillon de la reconstruction à... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:08 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 déc. 2014

Karim Mroué, Marx avait des idées très tournées vers l'avenir, mais pas pour le présent...

« Il faut vraiment revenir aux idées essentielles de Marx, nous dit Karim Mroué, parce qu’au temps de Marx, on ne pouvait prévoir qu’il y aurait un pays socialiste. Il pensait à l’avenir avec beaucoup de précaution. Donc l’essentiel chez Marx, ce ne sont pas ses écrits de tous les jours, mais sa pensée future, c’est-à-dire son utopie : socialisme, communisme, etc. Cela peut continuer, mais l’essentiel est de ne pas agiter les gens avec ces mots d’ordre pour créer le paradis sur terre. Le paradis sur terre n’existe pas. C’est... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 04:13 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 déc. 2014

Jean-Luc Nancy, le communisme existentiel

Le communisme existentiel ? Une pensée du commun qui fasse droit à chaque singularité, chaque existence. « Voilà ce que la politique doit garantir aujourd’hui : 1. le commun ; 2. la singularité des existences. Ce que Jean-Luc Nancy nous propose, c’est un communisme existentiel qui, loin de rendre tout équivalent, montre que chaque existence est fondée sur quelque chose qui est plus qu’elle-même. Communisme existentiel veut dire : chaque existence est plus qu’elle-même ; chaque existence n’existe qu’en rapport avec d’autres... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:36 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 déc. 2014

Jaurès, information / désinformation !

« Vous y trouverez (dans « Jaurès et le réformisme révolutionnaire » de l'historien Jean-Paul Scot) les raisons du dialogue constructif que Jean Jaurès engage avec Marx et Engels, une dialectique peu connue entre République, démocratie et socialisme, une position la plus avancée de son époque sur l’élargissement de la démocratie à la souveraineté du travail1, sur le lien entre la Convention et le combat pour le socialisme aujourd’hui , sa critique radicale contre le révisionnisme et le réformisme altercapitaliste, son... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 04:01 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 déc. 2014

Daniel Bensaïd, critique de la propriété privée et lutte contre la logique despotique du capital

« Cette critique de la propriété privée, inséparable de la lutte contre la logique despotique du capital, fut commune aux différents courants du mouvement socialiste originel, qu’ils soient libertaires ou communistes. Tous reconnaissaient que « la propriété, c’est le pouvoir ». La question semble au contraire être aujourd’hui taboue, dans les rangs de la social-démocratie ralliée à un libéralisme tempéré comme pour les dirigeants post-staliniens traumatisés par la faillite de l’économie bureaucratiquement administrée.... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:49 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 déc. 2014

Quelle est la force motrice de la révolution ?

« C'est Marx le premier qui riva ensemble les deux idées de socialisme et de démocratie »1 parce qu'il développa une théorie qui rendait la synthèse possible pour la première fois. « C'est Marx le premier qui riva ensemble les deux idées de socialisme et de démocratie »1 parce qu'il développa une théorie qui rendait la synthèse possible pour la première fois. Au centre de la théorie se trouve l'affirmation qu'il y a une majorité sociale qui a intérêt à changer le système et qui est motivée pour le... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:51 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 nov. 2014

Alain Bihr, La "rupture" avec le capitalisme et la maturation d'un contre-pouvoir prolétarien...

Pour Alain Bihr, « La "rupture" révolutionnaire est ainsi le moment où le contre-pouvoir prolétarien parvient à démanteler l'appareil d'Etat pour se substituer à lui dans la gestion générale de la société. Cette "rupture" avec le capitalisme aura été préparée par une lente et patiente reconquête par les forces prolétariennes de la maîtrise sur leurs conditions sociales d'existence, dans le travail aussi bien que hors du travail ; par un long et sans doute difficile apprentissage de l'auto-organisation dans les luttes, de la... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 01:38 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
26 nov. 2014

Daniel Bensaïd, le communisme, le mouvement qui dépasse/supprime l'ordre établi...

Daniel Bensaïd le dit avec force : « On n’invente pas un nouveau lexique par décret. Le vocabulaire se forme dans la durée, à travers usages et expériences. Céder à l’identification du communisme avec la dictature totalitaire stalinienne, ce serait capituler devant les vainqueurs provisoires, confondre la révolution et la contre-révolution bureaucratique, et forclore ainsi le chapitre des bifurcations seul ouvert à l’espérance. Et ce serait commettre une irréparable injustice envers les vaincus, tous ceux et celles, anonymes... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:47 - - Permalien [#]
Tags : , , ,