18 oct. 2013

Qui, de Flora ou de Karl ?

C’est pourquoi, dit Maximilien Rubel, le Manifeste communiste parle de constitution des prolétaires en classe et en parti distinct, terminologie qui permet d’affirmer qu’il s’agit là d’un postulat éthique. Or, c’est Flora Tristan qui, la première, a énoncé ce postulat, dans les termes mêmes employés ultérieurement par Marx. C’est elle qui, la première, a insisté sur la nécessité de « constituer la classe ouvrière » et de fonder une organisation de classe qui tient à la fois du syndicat et du parti politique, synthèse... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 00:15 - - Permalien [#]
Tags : , ,
22 sept. 2013

Clermont-Ferrand: marxisme et écologie. Conférence le 26 septembre

 http://amishuma63.over-blog.com/
Posté par Alaindependant à 23:24 - - Permalien [#]
Tags : , ,
21 sept. 2013

Marx et l'Etat

Dans « Critique de la Philosophie de l’Etat de Hegel » (1843) Marx a montré la vraie nature de l’Etat prussien, considéré dans le système hegelien comme stade suprême de la Logique, incarnation de la Raison. Hegel considère que l’Etat, par son caractère ordonnateur rationnel, est à l’origine de la société civile. Marx, comme à l’accoutumée, « renverse » la proposition hegelienne, en affirmant qu’au contraire, l’Etat vient de la société civile, laquelle n’est autre que la synthèse des intérêts socio-économiques. La société civile... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 08:37 - - Permalien [#]
Tags : ,
12 sept. 2013

Le parti des travailleurs

MARX ET LE PARTI DES TRAVAILLEURS Le rôle dirigeant du Parti (unique tant qu’à faire), encore proclamé ici ou là, est contraire au marxisme. Pour Marx, le Parti est un lieu de développement et de cheminement de la conscience, non un appareil de concentration de pouvoirs. La raison en est que s’il en est ainsi, le Parti deviendrait un cas d’aliénation, comme pour la religion et l’Etat. En effet, le travailleur qui projette ses aspirations en dehors de lui pour en faire un Parti, puis se soumet à ce Parti, fait la même chose que... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 13:23 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 sept. 2013

Débloquer la roue de l'histoire

Pourquoi se replonger dans la pensée de Karl Marx en ce début du 21e siècle, alors que des régimes se réclamant du marxisme se sont écroulés lamentablement, que des courants socialistes majeurs lui ont tourné le dos, que la classe intellectuelle dans sa quasi-totalité le couvre d’opprobe quand elle ne lui témoigne pas une dédaigneuse indifférence ?  Pour 2 raisons :  -  l’analogie entre les sociétés qu’étudiait Marx avec les sociétés capitalistes émergentes actuelles, notamment en Asie Orientale, dont... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 23:10 - - Permalien [#]
Tags : , ,
05 sept. 2013

Daniel Tanuro, peut-on parler d'une "écologie de Marx"?

Bref, dit Daniel Tanuro, les anticipations de l’évolution des relations humanité/nature sont nombreuses et remarquables dans l’œuvre de Marx, en particulier dans Le Capital. Il ne s’agit pas de fulgurances aléatoires mais de conclusions rigoureuses découlant chaque fois de l’analyse de la dynamique d’accumulation de valeur. De plus, Marx insiste sur le fait que sa critique de l’agriculture capitaliste est transposable mutatis mutandis à d’autres domaines d’activité générateurs de rente : l’eau, sa force motrice, les ressources... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 00:06 - - Permalien [#]
Tags : , ,
07 août 2013

Chris Harman, le monde n'a pas toujours été tel qu'on le connaît

On pourrait considérer qu'il s'agit d'une évidence, mais on n'en connaîtrait pas l'épaisseur. Cette histoire là, écrit Antoine Boulangé, essaie de donner une boussole stratégique à tous ceux qui veulent changer le monde, à tous ceux que le système ignore, veut faire taire, à tous ceux qui contestent les « grands hommes ». Comme il est bien dit dans 1984 de Georges Orwel, le rêve de toute société autoritaire est de « contrôler le passé, car c’est contrôler le futur ». Ce livre est un outil indispensable pour tous les... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:26 - - Permalien [#]
Tags : ,
01 août 2013

David Harvey, penser toutes les possibilités qu'ouvre la crise...

Nous avons déjà, ici, rencontré David Harvey dans « Se réapproprier la ville ». Aujourd'hui, David Harvey élargit l'objectif à toute la société : « C'est le moment de passer à l'attaque. » « La période de crise que nous traversons, dit-il, est extrêmement importante; c’est un moment de faiblesse des pouvoirs dominants, et dans de tels moments, il y a plus de possibilité de passer à l'attaque. Ainsi nous devons réfléchir à quelques vrais plans d'attaque qui nous permettent de renverser la dynamique de ce... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:55 - - Permalien [#]
Tags : , ,
16 juil. 2013

L'histoire n'est pas un long fleuve tranquille

Pour Daniel Bensaïd, « la plupart des procès ordinairement intentés à Marx sont des faux procès où se mêlent incompréhension et ignorance. Il est vrai, à la décharge de ses détracteurs approximatifs, que la plupart des héritiers (Lafargue et son déterminisme économique, Kautsky et sa science de l’histoire, Staline et ses lois du Diamat) ont tordu sa théorie dans un sens positiviste, au prix d’une double régression : vers une conception scientiste de la connaissance et vers une conception spéculative de l’histoire. Les... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 14:48 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 mai 2013

Les mamelles serviles du capital

  Las ! Pour Olivier Pascault, « notre mémoire n’est pas défunte. Historiquement, aussi bien concernant les nationalisations de l’immédiat après-guerre que celles de 1981, sans le rôle économique que l'Etat a pu jouer, jamais le capitalisme n'aurait pu vivre, se déployer et s’étendre. Encore moins survivre sans la participation des Etats à la résorption, même minime, de son antagonisme fondamental situé dans le règne de la marchandise. » Il apparaît nécessaire de rappeler quelques vérités premières. La... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:49 - - Permalien [#]
Tags : , , ,