15 nov. 2014

Daniel Bensaïd, la Commune, abolition ou dépérissement de l'Etat ? Dictature du prolétariat ?...

« S’il suffit, nous dit Daniel Bensaïd, pour savoir ce qu’était la dictature du prolétariat dans l’esprit de Marx et Engels, de regarder la Commune, et si l’on s’en tient à leur présentation pour comprendre ce qu’elle était, il apparaît que les premières mesures de cette « dictature », respectueuse du suffrage universel et du pluralisme politique, consistent en une débureaucratisation et une démilitarisation de l’État-Léviathan. Elles consistent en dispositions qui relèvent de ce qu’on appellerait aujourd’hui une « démocratie... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 16:16 - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 nov. 2014

Nouvelle République ou nouvelle forme de capitalisme ?

Michel Peyret, 15 novembre 2014 J'ai déjà eu l'occasion de faire lire l'intervention de Jules Guesde reproduite ci-dessous. Et pourtant j'y reviens. Il est des textes qui ne vieillissent pas, et celui de Jules Guesde est de ceux-là. Que dit Guesde, quelle est l'idée essentielle qu'il développe là ? Il dit : l'Etat c'est l'ennemi ! Il dit : l'Etat c'est l'arsenal et la forteresse de la classe ennemie, que le prolétariat devra avant tout emporter s'il veut s'affranchir. Et il parle de l'Etat-Gendarme, de... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 08:07 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 nov. 2014

Michel Peyret, Une Constitution du peuple, par le peuple et pour le peuple !

Michel Peyret 14 novembre 2014   Une Constitution du peuple, par le peuple et pour le peuple !   Je suis de ceux qui n'ont pas voté la Constitution actuelle et qui, dans un second temps, se sont opposés à l'élection du Président de la République au suffrage universel. Il est devenu évident, aujourd'hui, que cette Constitution était porteuse de négativités fortes. Par exemple, j'ai entendu récemment, et à plusieurs reprises, l'actuel Président proclamer : « J'ai décidé de... » Semblable à ce... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 14:21 - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 nov. 2014

Ecoles médiévales d'Orient et d'Occident, une forte notion d'héritage, d'histoire commune

« Ce qu’il est intéressant de noter surtout, nous dit Sixtine de Thé, c’est cette espèce de conscience qui sous-tend l’exposition, conscience d’un patrimoine commun ou du moins d’une forte notion d’héritage, d’histoire commune. Ainsi la dernière partie est consacrée à cette idée de transnationalité : « présent dès l’Antiquité le thème de la translatio studii (« le déplacement des centres d’études) reprend l’idée que le flambeau de la science se transmet à travers l’histoire de peuple en peuple, de l’Orient à... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:15 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 nov. 2014

Peut-il exister des guerres de l'eau ?

« Il n’existe pas de traités internationaux pour l’utilisation des rivières non navigables. Parmi le flou juridique, les Etats essaient de faire reconnaître le statut international ou non-international du fleuve. La Turquie milite pour refuser le statut international au Tigre et à l’Euphrate. Il s’agirait pour elle de fleuves transfrontaliers, car ils ne forment jamais des frontières entre Etats. Les conséquences sont importantes : avec ce statut, la Turquie n’a alors pas à partager ses ressources hydriques avec les pays... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:16 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 nov. 2014

La philosophie islamique, un mode de pensée spécifique...

« Chez Avicenne, et encore chez Averroès,montre Inès Aït Mokhtar, se manifestera donc la volonté de faire de la philosophie une nécessité absolue, au service de la Loi religieuse. Ceci implique une autonomie du savoir philosophique en même temps qu’une certaine responsabilité à l’égard de l’héritage prophétique. L’intelligence vient ainsi assumer ce que la foi procure selon Christian Jambet et la philosophie se proposera d’intérioriser la vocation prophétique de l’homme. On ne peut donc pas penser la philosophie islamique... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 01:48 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 nov. 2014

Le communisme des conseils, "La Révolution n'est pas une affaire de parti."

Pour Philippe Bourrinet, « le communisme des conseils est parfois appelé ’communisme de gauche’ (Linkskommunismus). Issu en Allemagne du KAPD formé en avril 1920 (après son exclusion du KPD en octobre 1919 au congrès de Heidelberg), du mouvement des Unions ouvrières (AAU et AAU-E), ce courant a eu une certaine extension géographique (Allemagne, Pays-Bas, Bulgarie, Hongrie, Grande-Bretagne, Danemark, USA), des théoriciens aussi divers que Herman Gorter, Anton Pannekoek, Otto Rühle, Sylvia Pankhurst, Henk Canne-Meijer, Paul Mattick... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:09 - - Permalien [#]
Tags : , ,
13 nov. 2014

Le communisme de conseils n'est pas tombé du ciel !

Pour Cajo Brendel, «  la différence entre le « vieux » et le « nouveau » mouvement ouvrier - toutes conceptions politiques et théoriques mises à part - réside en ce que le « vieux » mouvement ouvrier est un mouvement pour les ouvriers (dirigé par des politiciens ou des savants) tandis que le « nouveau » mouvement ouvrier (encore à peine sorti de ses langes) est un mouvement des ouvriers, c’est-à-dire des ouvriers eux-mêmes. Je ne pense pas que l’on puisse se réclamer des traditions. Je... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:56 - - Permalien [#]
Tags : , ,
13 nov. 2014

Catalogne, un processus pour la constitution d'une société alternative !

« En Catalogne, c’est la société civile mobilisée qui pousse le gouvernement régional à la lutte nationale, non l’inverse. Si Artur Mas s’arroge le rôle de porte-étendard du mouvement souverainiste, c’est parce que la rue l’y a poussé. Mais plus les Catalanes et les Catalans se mobilisent en faveur de l’indépendance, plus la droite baisse dans les sondages. Un vote pour l’indépendance n’est pas un vote pour Artur Mas ! Les protagonistes du changement en Catalogne seront les gens d’en bas. Seule la majorité populaire peut... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:33 - - Permalien [#]
Tags : , , ,