26 oct. 2014

Fernand Braudel, hérétique et pape de la "nouvelle histoire".

« A l'occasion des dix ans de la disparition de Fernand Braudel (le 28 novembre 1985, à 82 ans), deux biographies fort complémentaires tentent de faire le tour de ce personnage imposant. Dans Braudel, Pierre Daix étudie l'historien dans son milieu, mais pour mieux reconstituer un trajet intellectuel singulier, exemplaire dans son humanité. La dimension biographique ne constitue en revanche qu'un élément du Fernand Braudel de l'Italienne Giuliana Gemelli. L'essentiel est consacré à l'homme d'action, bâtisseur d'institutions... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:56 - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 oct. 2014

Rosa Luxemburg et sa philosophie de la praxis

 "Or, ce qu’il faudrait démontrer, nous dit Michaël Löwy, c’est que le prolétariat puisse « régner » sans liberté de presse, d’association et de réunion, ou sans pluralisme, et donc sans contrôle démocratique sur ses représentants. Il nous semble que soixante années d’expérience historique ont largement confirmé la lucidité prémonitoire des idées de Rosa Luxemburg et l’importance décisive des libertés démocratiques pour l’existence même du pouvoir prolétarien. Loin d’être « utopique » la... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 04:37 - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 oct. 2014

Karl Korsch, la philosophie de Marx propose surtout un dépassement de la philosophie

« Dans Marxisme et philosophie, publié dès 1930, Karl Korsch défend un marxisme critique. Il observe une séparation entre la philosophie et le marxisme. Les philosophes méprisent le marxisme, tandis que les marxistes s’attachent à un matérialisme scientifique qui ignore la dimension philosophique de la pensée de Marx. Les intellectuels bourgeois considèrent la philosophie comme une simple histoire des idées. Dans cette histoire, ils insistent sur les pensées idéalistes et rejettent le matérialisme qui s’attache aux... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:10 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 oct. 2014

Marx et le dépérissement de l'Etat, poursuivons le débat...

Jacques Texier a montré, nous dit Catherine Samary, de façon convaincante combien Marx et Engels ont dû rectifier et affiner leurs approches et hypothèses initiales sur les formes politiques adéquates au règne du capital – non pas le suffrage censitaire (comme cela aurait pu être la forme directe du règne de la bourgeoisie), mais la citoyenneté universelle associée à l’individu salarié, « libre ». En même temps on sait combien cette « liberté » est prise au piège du « despotisme d’usine » - et combien ce despotisme-là ne se... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 07:48 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 oct. 2014

Le capitalisme et le climat, pour un sursaut des consciences

Mais ce capitalisme, rappelle Naomi Klein, n’est que l’aboutissement de l’attitude de l’humanité qui, depuis la préhistoire, pille la nature au rythme du perfectionnement de ses moyens techniques. Reste une contradiction fondamentale entre l’espoir d’une économie soutenable et les Traités de commerce internationaux « conçus pour permettre aux multinationales de scanner la planète pour trouver la main d’œuvre la moins chère et la plus disciplinée ». Si les sociétés productrices de pétrole ont beaucoup à perdre des politiques... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 07:07 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 oct. 2014

Le capitalisme, un agencement singulier du marché et des pouvoirs économique et politique

Pour Xavier de la Vega, alors que la Chine a toujours tenu ses capitalistes à distance, les États occidentaux ont généralement prêté main-forte aux velléités conquérantes de leurs élites marchandes, puis industrielles. Ce cocktail d’expansionnisme et de militarisme constituerait en définitive la spécificité de la voie de développement occidentale. Une telle analyse est contestée par tous ceux qui relativisent le rôle joué par les conquêtes de territoires et de marchés extérieurs dans l’expansion du capitalisme. Ceux-là... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:31 - - Permalien [#]
Tags : , ,
24 oct. 2014

Les faits religieux sont des faits sociaux comme les autres

Dans l'histoire, les chrétiens ont pu prendre des positions politiques radicales, de la révolte des paysans menée par Thomas Müntzer au XVIe siècle à la théologie de la libération en Amérique latine, encore très vivace aujourd'hui dans le combat contre le néolibéralisme. Sait-on qu'il existe un puissant courant gay et lesbien au sein du catholicisme américain? Ou qu'en France la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) est présente à la Fête de l'Humanité chaque année? En réalité, depuis le milieu du XXe siècle un fossé s'est creusé... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:32 - Permalien [#]
Tags : , ,
24 oct. 2014

Cheikh Ben Tounès: "je prêche un islam qui porte un projet de vie, un islam libre et responsable."

Je ne vis pas qu’en France, je suis un nomade, je suis un peu en France, un peu au Maroc, au Moyen-Orient, je vais au Canada ; en somme un éternel pèlerin. On a fait des expositions sur l’Emir Abdelkader même à Tokyo, et  j’ai accompagné l’exposition dans son tour du monde. Maintenant cela c’est ma vie, mon itinéraire. Je prêche un islam qui porte un projet de vie, un islam libre et responsable, où le temporel et le spirituel s’additionnent pour créer une synergie et non des oppositions. C’est l’islam du XXIe siècle dont a besoin... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:24 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 oct. 2014

"Djihadistes" ou enjeux pétro-gaziers ?

Pour Saïd Bouamama, l’essentialisation, l’injonction et la négation conduisent enfin à éluder tous les débats sur les réels buts des guerres. Les enjeux pétro-gaziers et géostratégiques disparaissent entièrement du débat pour ne laisser place qu’à l’urgence d’un consensus « anti-barbare ». Il faut le dire, l’opération est pour l’instant une réussite : les interventions en Syrie, en Côte d’Ivoire et en Centre-Afrique ne suscitent pour l’instant pas de grandes réactions. En mettant l’ensemble des acteurs sociaux... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 00:15 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 oct. 2014

Jean-Claude Michéa, "La gauche, stade suprême du capitalisme ?"

  Tout débute avec la révolution française puis se poursuit avec l'affaire Dreyfus. Jean-Claude Michéa rappelle que ni Marx, ni Engels, ni aucun socialiste des origines ne se sont réclamés de la « gauche ». Pour eux, la «droite» désignait l'ensemble des partis censés représenter les intérêts de l'ancienne aristocratie terrienne et de la hiérarchie catholique tandis que la «gauche» constituait le ralliement politique des différentes fractions de la classe moyenne depuis la bourgeoisie industrielle et libérale jusqu'à la... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:21 - Permalien [#]
Tags : , , ,