23 sept. 2014

Un article inédit de Roger Garaudy sur Marx

Marx dogmatique= Marx trahi KARL MARX a fait au milieu du 19ème siècle, à partir de l'exemple du capitalisme anglais, c'est-à-dire du capitalisme le plus développé de son temps, une analyse de ce capitalisme qui reste fondamentalement valable. En particulier, en ce qui concerne la théorie de la croissance, le rapport algébrique qu'il a établi dans le développement du capitalisme anglais du 19ème siècle, entre la production des moyens de production et celle des produits de consommation, pour assurer une croissance optimale... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 00:18 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 sept. 2014

Howard Zinn, la loi amène-t-elle l'ordre ?

C’est curieux, dit Howard Zinn, les gens pensent que la loi amène l’ordre. C’est faux. Comment savoir que la loi n’amène pas l’ordre ? Il suffit de regarder autour de soi. Nous vivons dans un Etat de droit. Et quel ordre avons-nous ? On vous dit qu’il faut se méfier de la désobéissance civile car elle conduit à l’anarchie. Regardez bien le monde actuel, où prévaut l’état de droit. Nous sommes dans une période qui se rapproche le plus de ce que les gens pensent être l’anarchie – le chaos et le banditisme international. Le seul ordre... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 17:57 - Permalien [#]
Tags : , ,
22 sept. 2014

L'anarchisme et le mouvement social

Dans l’imaginaire collectif, écrit Maëlle Besnard, l’anarchie reste irréalisable. « Les gens me disent : « admettons que ça fonctionne, qu’est ce qui arrive si quelqu’un ne veut pas travailler ? » » explique Audrai Cécire, une jeune féministe qui se revendique anarchiste depuis peu. « Les gens veulent une réponse sur comment on pourrait appliquer l’anarchisme à tous les niveaux, mais les anarchistes n’en sont pas à ce stade », renchérit-elle. Il est difficile pour les non-initié-es d’imaginer ce... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:31 - Permalien [#]
Tags : ,
22 sept. 2014

Bakounine, les convictions du révolutionnaire

Avec son Catéchisme révolutionnaire, il s’agit pour Bakounine de recueillir dans un même texte toutes les convictions qui sont celles du révolutionnaire. De sorte que le texte se présente comme une succession de principes, de plus en plus développés - ceux-là même que Bakounine résumera deux ans plus tard dans la formule qui donnera son titre à l’écrit inachevé Socialisme, fédéralisme et antithéologisme. Il n’est pas anodin, à cet égard, que Bakounine se demande, dans son Catéchisme de 1866, quelles sont désormais les... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:52 - Permalien [#]
Tags :
21 sept. 2014

Camille Loty Malebranche: "Nous sommes dans la grande farce politique et son sinistre jeu..."

L’indifférenciation des politiques appliquées par les élus des partis de l’échiquier électoral, la vilenie des propos, la crise de discursivité, la négation de toute vision chez les élus, simples exécutants de l’ordre socio-économique uniquement déterminé par quelques oligarques ploutocrates, sont l’effigie d’un moment de grave crise sociale sous-tendue par une crise d’humanité et de dignité sévissant dans l’État, assommant les peuples de billevesées par la tronche des politiciens, jouant, celui-ci de modestie par des roucoulements... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 19:32 - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 sept. 2014

Isabelle Garo, Marx, l'art, la philosophie, la politique...

Pour Olivier Neveux, l’art est alors envisagé par Marx comme une «  pratique sociale qui subit l’aliénation tout en frayant les voies de son abolition. [Il] semble être à la fois déterminé et autonome, aliéné et libérateur, écho des contradictions du réel et ferment révolutionnaire de leur dépassement  » (p. 34). C’est d’ailleurs là un des plus manifestes et stimulants apports de L’Or des images que de refuser, grâce à une approche marxiste, les postures simplistes, binaires, fixes, immobilisantes et... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:03 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 sept. 2014

Daniel Bensaïd, Catherine Samary et le communisme

Le communisme est, écrit Catherine Samary, non pas une société délimitée, mais un soulèvement égalitaire. Face au discrédit de l’expérience historique, Daniel, résistant à l’air du temps, affirmait dans Le Sourire du spectre  : « Quand bien même les mots seraient malades au point qu’il faille en inventer de nouveaux, nous resterions au fin des fins des communistes […]. Tout simplement parce que le communisme reste le “nom secret” de la résistance et du soulèvement contre une société écartelée entre... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:40 - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 sept. 2014

La Charte d'Amiens, la disparition du salariat et du patronat

La Charte d'Amiens, la disparition du salariat et du patronat « Le Congrès considère que cette déclaration est une reconnaissance de la lutte de classe, qui oppose sur le terrain économique, les travailleurs en révolte contre toutes les formes d'exploitation et d'oppression, tant matérielles que morales, mises en oeuvre par la classe capitaliste contre la classe ouvrière. » Ainsi le dit la première phrase de ce court document. Est-il utile de le rappeler aujourd'hui ? Michel Peyret La " Charte d'Amiens " est... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:43 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 sept. 2014

Maximilien Rubel, Marx était-il "marxiste" ou non ?

La vision marxienne se résume dans ce passage du Manifeste communiste : « A la place de l’ancienne société bourgeoise, avec ses classes et ses antagonismes de classes, surgit une association où le libre développement de chacun est la condition du libre développement de tous ». Bien que Marx se fut refusé de prescrire (verschreiben) « des recettes (à la Auguste Comte ?) pour les gargotes de l’avenir » (Postface à la 2e éd. allemande du Capital, 1873), il a nourri sa conception de la société... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:18 - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 sept. 2014

La dialectique ou science du mouvement

Non seulement tout change, mais tout change en fonction de l’interaction des différents éléments. Voici que d’une année à l’autre la rivière change de lit : pourquoi ? Parce que la rivière a connu une crue, que cette crue a à son tour causé l’effondrement d’une digue et que cet effondrement a à son tour changé la topologie du terrain, ce qui a amené la rivière à changer de cours.  Les partis sociaux-démocrates ont connu un essor à la fin du dix-neuvième, début du vingtième siècle. En réaction les classes... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:03 - Permalien [#]
Tags : , , ,