06 juin 2013

Pour un développement humain soutenable

« Le point essentiel, écrit John Bellamy Foster, qui requiert évidement une élaboration, c’est le fait que le régime du capital repose sur la création de valeur de manière auto-expansible. Pour son existence même, le capitalisme requiert une croissance économique constante et, de manière plus explicite, une accumulation de capital constante. Ce système peut être jusqu’à un certain point très clairement efficace dans la stimulation de la production et dans le développement économique. Mais il est également très exploiteur et, en... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:48 - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juin 2013

Friedrich Engels, la religion dans la société

 Considérant ce que déclare Marx dans « L'Idéologie allemande », Michael Löwy met en évidence que « l’élément central de cette nouvelle méthode d’analyse des faits religieux, c’est de les considérer – ensemble avec le droit, la morale, la métaphysique, les idées politiques, etc. – comme une des multiples formes de l’idéologie, c’est-à-dire de la production spirituelle d’un peuple, la production d’idées, représentations et formes de conscience, nécessairement conditionnée par la production matérielle et les... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 04:18 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 juin 2013

Henri Guillemin : Malheureuse Eglise

             Nos newsletters   HOURDIN GEORGES - Publié le 17 décembre 1992 - La Vie n°2468 Bienheureuse Eglise Henri Guillemin nous a quittés le 4 mai 1992. Cette mort laisse un vide important chez ceux d’entre nous qui aiment à la fois l’Eglise et la pleine liberté de penser. Guillemin venait de donner à son éditeur un dernier livre de propos critiques. Il l’avait intitulé Malheureuse Eglise. Si, pour en rendre compte, je dis... [Lire la suite]
Posté par Luc Colles à 13:42 - Permalien [#]
Tags : ,
02 juin 2013

Henri Guillemin et la foi

Nous donnons ici une première présentation de Henri Guillemin. Nous reviendrons ultérieurement  sur ce grand conférencier, historien, critique littéraire, polémiste français  passionné et passionnant, reconnu pour ses talents de conteur historique et pour ses travaux sur les grands personnages de l'histoire de France. Né le 19 mars 1903 à Mâcon (Bourgogne), il est mort à Neuchâtel en Suisse le 4 mai 1992. Reste en moi l'espérance acharnée que la substance de nous-même ne disparaît pas, ne s'évanouit pas comme une fumée dont... [Lire la suite]
Posté par Luc Colles à 20:56 - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juin 2013

La danse dialectique des contradictions

Hendrik Davi considère « que l'intellectuel et le militant doivent définir les bonnes questions, celles qui sont de nature à être réellement importantes pour le devenir de nos sociétés, combattre le discours dominant en imposant une contre-offensive idéologique sur le sens des mots, éclairer les logiques d'ensemble et tacher de relier ce que la classe dominante s'acharne à ne pas connecter, renouveler l'analyse des grandes contradictions à l'œuvre dans le capitalisme qui permettent de dessiner les devenirs possibles. » ... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:39 - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juin 2013

Gabriel Ringlet : "La mort est le fil rouge de ma vie (4)

 Prêtre, théologien, journaliste, écrivain, philosophe et universitaire, l’ancien vice-recteur de l’UCL Gabriel Ringlet se définit avant tout comme un « libre-croyant ». C’est en humaniste convaincu qu’il préside aux destinées d’un Prieuré ouvert à toutes les rencontres, à toutes les convictions. Un humaniste obsédé par la mort… donc par la vie. Philippe Berkenbaum - Photo Emmanuel Laurent L’homme n’est plus sensible au sort de son prochain ? G.R. : J’ai des raisons d’être optimiste. Pour suivre de près... [Lire la suite]
Posté par Luc Colles à 20:39 - Permalien [#]
Tags :
01 juin 2013

Gabriel Ringlet : "La mort est le fil rouge de ma vie" (3)

 Prêtre, théologien, journaliste, écrivain, philosophe et universitaire, l’ancien vice-recteur de l’UCL Gabriel Ringlet se définit avant tout comme un « libre-croyant ». C’est en humaniste convaincu qu’il préside aux destinées d’un Prieuré ouvert à toutes les rencontres, à toutes les convictions. Un humaniste obsédé par la mort… donc par la vie. Philippe Berkenbaum - Photo Emmanuel Laurent Il y a un important hiatus entre ce que pense la base et ce que dit la hiérarchie ? G.R. : Il est très grand et il s’aggrave... [Lire la suite]
Posté par Luc Colles à 20:29 - Permalien [#]
Tags : ,
01 juin 2013

Gabriel Ringlet : "La mort est le fil rouge de ma vie" (2°

Prêtre, théologien, journaliste, écrivain, philosophe et universitaire, l’ancien vice-recteur de l’UCL Gabriel Ringlet se définit avant tout comme un « libre-croyant ». C’est en humaniste convaincu qu’il préside aux destinées d’un Prieuré ouvert à toutes les rencontres, à toutes les convictions. Un humaniste obsédé par la mort… donc par la vie. Philippe Berkenbaum - Photo Emmanuel Laurent Quel impact cette expérience a-t-elle eu sur votre vocation ? G.R. : Ce fut un tournant fondamental. Je sors... [Lire la suite]
Posté par Luc Colles à 20:23 - Permalien [#]
Tags :
01 juin 2013

Ringlet : "La mort est le fil rouge de ma vie" (1)

Prêtre, théologien, journaliste, écrivain, philosophe et universitaire, l’ancien vice-recteur de l’UCL Gabriel Ringlet se définit avant tout comme un « libre-croyant ». C’est en humaniste convaincu qu’il préside aux destinées d’un Prieuré ouvert à toutes les rencontres, à toutes les convictions. Un humaniste obsédé par la mort… donc par la vie. Philippe Berkenbaum - Photo Emmanuel Laurent Les premiers flocons de l’hiver nous précèdent d’à peine quelques minutes lorsque nous arrivons, au détour d’une petite route de campagne,... [Lire la suite]
Posté par Luc Colles à 20:13 - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2013

Causes principales des crises du capitalisme

 « Suraccumulation de capital ou sous-consommation des masses sont deux façons de dire la même chose, par exemple, trop de moyens de production et de marchandises et pas assez de masse salariale pour les absorber, ou encore trop de capital produit (accumulé) et pas assez de plus-value (pl) produite. Nous y reviendrons », dit Tom Thomas.« Autrement dit, poursuit-il, ce sont deux manifestations du même phénomène, de la même contradiction qui provoque la crise, toutes deux abaissent le taux de profit, voire même, à... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:40 - Permalien [#]
Tags : ,