13 mai 2013

En finir avec la République bourgeoise

  Pour Paul Lafargue, « la forme républicaine, c'est-à-dire le pouvoir politique confié exclusivement à des bourgeois, doit donc être la forme gouvernementale qui permet le mieux les répressions ouvrières et les vols bourgeois. Les plus grands massacres d'ouvriers ont été pratiqués par des républicains bourgeois : juin 1848, mai 1871. Aucun des gouvernements monarchiques qui ont opprimé la France depuis le XVIIè siècle n'aurait osé ou pu exécuter de telles saignées prolétariennes. La troisième république bourgeoise a dix... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:36 - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 mai 2013

Les mamelles serviles du capital

  Las ! Pour Olivier Pascault, « notre mémoire n’est pas défunte. Historiquement, aussi bien concernant les nationalisations de l’immédiat après-guerre que celles de 1981, sans le rôle économique que l'Etat a pu jouer, jamais le capitalisme n'aurait pu vivre, se déployer et s’étendre. Encore moins survivre sans la participation des Etats à la résorption, même minime, de son antagonisme fondamental situé dans le règne de la marchandise. » Il apparaît nécessaire de rappeler quelques vérités premières. La... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:49 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 mai 2013

La formation sociale et les rapports sociaux

« Il existe,dit Alain Bihr, dans toutes les sociétés humaines, une pluralité de rapports sociaux. Car aucune de ces sociétés, même les plus simples, ne se laisse réduire à un unique principe de division interne. Cette pluralité fonde la différence entre rapports sociaux et relations sociales (interindividuelles), au-delà de la différence entre les niveaux d’analyse de la réalité sociale auxquels renvoie ces deux concepts (respectivement le niveau macro et le niveau micro). Cela signifie notamment qu’une même relation sociale peut... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:34 - Permalien [#]
Tags : , ,
08 mai 2013

Le marxiste doute de tout

  « Lame acérée, indique David Riazanov, l'analyse de Marx tranche l'enveloppe des faits pour révéler leur nature véritable pour en tirer leur contenu authentique. La liberté, l'égalité, la justice ne sont dans la société capitaliste qu'apparences qui ne peuvent induire en erreur que les fétichistes de cette société. Armé de son doute, armé de sa critique, Marx découvrit le premier grand secret de la société bourgeoise, le fétichisme de la marchandise qui fait de l'homme créateur de toutes les richesses terrestres,... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:26 - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 mai 2013

Après Derrick, faut-il interdire Fernandel ?

1939 Berlin - Fernandel et Elvire Popesco aux cotés de Goebbels http://blanrue.blogspot.fr/2013/05/apres-derrick-interdit-en-allemagne.html   Le cinéma français sous l'occupation allemande: http://www.cinetom.fr/archives/2010/03/23/17332521.html
Posté par Alaindependant à 00:12 - - Permalien [#]
Tags :
06 mai 2013

Les grands mensonges de l'Histoire

Se penchant pour les Éditions Hugo Cie à Paris sur Les grands mensonges de l'Histoire, Patrick Pesnot et Monsieur X (qui ne sont autres que les animateurs de l'émission « Rendez-vous avec X » sur France Inter) se livrent au décapage en règle de 30 dossiers [1] plus ou moins (et plutôt plus que moins) bidouillés par la raison d'État et qui corroborent l'affirmation de Napoléon Ier : « L’Histoire est une suite de mensonges sur lesquels on est d’accord ». Sont ainsi notamment passés à la... [Lire la suite]
Posté par Luc Colles à 20:45 - Permalien [#]
Tags :
06 mai 2013

Les luttes et la conscience

Karl Korsch, indique l'article, "incarne le courant politique le plus intéressant du mouvement ouvrier : le communisme de conseils. Ce mouvement, largement méconnu, s’appuie sur le marxisme révolutionnaire et la lutte des classes. Mais il s’oppose à la dérive autoritaire, léniniste, bolchevique du communisme. Attaché à la pensée de Marx contre celle des marxistes, le communisme de conseils repose sur l’auto-émancipation des prolétaires. Contre les partis et les syndicats, autoritaires et réformistes, le mouvement ouvrier doit... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 00:03 - - Permalien [#]
Tags : , ,
04 mai 2013

Dans l'immédiat, seule la gauche...

Face à la précarité galopante, à la paupérisation tout azimut par des politiques anti-sociales qui laminent les acquis arrachés de haute lutte, il n'y a pas au stade actuel, tel que configuré par le monde politique, d'alternative à la gauche, toutes sensibilités confondues. L’avènement d'une gauche ouverte à tous les mouvements et actions qui se veulent et agissent en alternative au capitalisme sauvage du tout marché et à la mondialisation, sera salutaire. Peut-être y perdrait-elle son nom, qu'importe, l'essentiel est de... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 20:15 - - Permalien [#]
Tags : ,
02 mai 2013

Marx, le matérialisme contre l'idéalisme

 L’homme fait la religion, ce n’est pas la religion qui fait l’homme. La religion est en réalité la conscience et le sentiment propre de l’homme qui, ou bien ne s’est pas encore trouvé, ou bien s’est déjà reperdu. Mais l’homme n’est pas un être abstrait, extérieur au monde réel. L’homme, c’est le monde de l’homme, l’État, la société. Cet État, cette société produisent la religion, une conscience erronée du monde, parce qu’ils constituent eux-mêmes un monde faux. La religion est […] la réalisation fantastique de l’essence humaine,... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:13 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 mai 2013

Premier mai

Sur l'excellent site http://www.toupie.org/index.html   Premier mai   (1911)   Paroles : Gaston Couté. Musique : sur l'air du "Temps des cerises" de Jean-Baptiste Clément. Chansonnier, Gaston Couté (1880-1911) est auteur de chansons populaires et de poésies révolutionnaires.   Premier mai C'est le Premier Mai. Debout, camarades ! Pour les travailleurs, pour les ouvriers,         C'est un jour de fête ! Et tous, aujourd'hui, relevant la tête,... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 13:29 - - Permalien [#]
Tags : , ,