30 mars 2014

Eloge du communautarisme. Costanzo Preve

  Le communautarisme selon Costanzo Preve   Né en Italie en 1943 de parents italo-arméniens, Costanzo Preve est très tôt attiré par la philosophie et l’histoire. Étudiant à Paris, il suit les cours de Louis Althusser et fréquente Gilbert Mury et Roger Garaudy. Le jeune Preve ne cache pas sa sensibilité marxiste. Enseignant la philosophie au lycée de 1967 à 2002, il prend sa carte au P.C.I. en 1973 avant de rejoindre en 1975 la mouvance gauchiste (Lotta Continua, Democrazia Proletaria), puis, ensuite, le Parti de la... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 23:47 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
25 mars 2014

Autour de Socrate. La dissertation d'un èlève de 17 ans

  Réflexion J’ai enseigné une vingtaine d’années dans le secondaire avant d’arriver à l’université. J’ai gardé la dissertation d’un élève de 17 ans, Tanguy. Aujourd’hui encore, je la trouve d’une grande maturité. Luc Collès   « Une vie sans examen ne mérite pas d’être vécue » (Platon, Apologie de Socrate) Socrate considérait que la seule attitude vraiment humaine est celle de la recherche. Il voulait que ses concitoyens mènent une vie conforme à leur dignité d’homme. Il nous faut perpétuellement remettre en... [Lire la suite]
Posté par Luc Colles à 11:56 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 févr. 2014

Jean-Claude Michéa, des liens qui libèrent, comme l'entraide et l'amitié

« L’émancipation des individus implique certes le rejet de tous les liens fondés sur l’exploitation et la domination. Mais non pas qu’on s’émancipe du lien social lui-même, puisqu’il y a aussi des liens qui libèrent, comme l’entraide et l’amitié. C’est là toute la différence entre le projet socialiste, qui pense l’homme comme un animal social, et le projet libéral qui pense l’homme comme un individu «indépendant par nature» et qui tend donc inévitablement à voir dans toute obligation morale, selon la formule de Foucault, une... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 00:16 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 févr. 2014

Henri Lefebvre, transformer sa pensée au contact de ce qui apparaît

Jean-Paul Sartre va emprunter à Lefebvre sa méthodologie. Nous nous permettons de reprendre ici intégralement le passage où Jean-Paul Sartre dit sa dette vis-à-vis du philosophe marxiste et rend hommage à Lefebvre : "C’est un marxiste, Henri Lefebvre, qui a donné une méthode à mon avis simple et irréprochable pour intégrer la sociologie et l’histoire dans la perspective de la dialectique matérialiste." Cette dialectique matérialiste est là qualifiée de méthode régressive-progressive. Tenter de protéger sa pensée contre le... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 00:26 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 févr. 2014

La dialectique, une façon de penser et d'agir sur le monde qui nous vient de loin

Pour Hendrik Davi, «  la dialectique ne se prête pas facilement à une définition univoque et d'autre part de nombreux principes de la méthode dialectique ne lui sont pas spécifiques et les démarches scientifiques contemporaines ou artistiques usent de certains de ces principes. Par conséquent, j'ai choisi de présenter la dialectique comme une méthode globale caractérisée par quatre principes que je vais détailler. Je ne considère pas néanmoins la dialectique comme une méthode « magique » qui exclurait les autres moyens... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:57 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 janv. 2014

Post-colonialisme, ou passé qui ne passe pas ?

« Il y a vingt ans, nous n’avions pas beaucoup moins d’immigrés. Mais ils portaient un autre nom : ils s’appelaient travailleurs immigrés, ou simplement ouvriers. L’immigré d’aujourd’hui, c’est d’abord un ouvrier qui a perdu son second nom, qui a perdu la forme politique de son identité et de son altérité, la forme d’une subjectivation politique du compte des incomptés. Il ne lui reste alors qu’une identité sociologique, laquelle bascule alors dans la nudité anthropologique d’une race ou d’une peau différentes. »  ... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 15:31 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 déc. 2013

Jacques Rancière, un monde ouvert aux possibles et aux capacités de tous

Pierre Bance cite Jacques Rancière : « Au bord du politique ne veut pas dire à côté du politiqueˮ, mais sur les frontières où on la voit naître et mourir […]. Ce que je veux apporter à la politique, c’est une certaine reconfiguration des données et des problèmes »  . « Par rapport à la faillite des projets révolutionnaires, je me sépare aussi bien de ceux qui pensent qu’ils ont la bonne formule pour les révolutions de l’avenir que de ceux qui disent que tout projet de transformation égalitaire du monde... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 00:10 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 janv. 2013

Les grands hommes dans l'histoire

« Les phénomènes dus au hasard et les particularités personnelles des grands hommes se remarquent beaucoup mieux que les causes générales qu’il faut aller rechercher dans les profondeurs. » Avec Plekhanov amorçons cette plongée. Michel Peyret   A propos du rôle de l’individu dans l’histoire Selon Georges Plekhanov (1856-1918) L’éditorial de Théophraste R. qui cite K. Marx (*), amorce évidemment des réflexions sur la place de l’action personnelle dans l’histoire.La question a été pensée par les... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 23:28 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 nov. 2012

D.E.M.O.C.R.A.T.I.E !

La Véritable Démocratie (un extrait choisi - parmi les nombreux possibles - de Castoriadis) Par Étienne Chouard, mercredi 31 octobre 2012 un billet Facebook bien intéressant, posté par Sylvain Rochex : CASTORIADIS parle de la DÉMOCRATIE http://www.facebook.com/notes/sylvain-rochex/la-v%C3%A9ritable-d%C3%A9mocratie-un-extrait-choisi-parmi-les-nombreux-possibles-de-castor/431239330257811 Voici un extrait du livre : « La Cité et les Lois », un recueil de séminaires par Castoriadis (1983-1984). Il faut, si l'on peut, lire TOUT... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 10:31 - - Permalien [#]
Tags :