<$CBTagMedias$>
13 déc. 2014

Averroès, le "Commentateur".

« A l’époque, nous dit Alain de Libéra, les philosophes et les historiens ne parlaient pas des philosophes arabes ou musulmans. Ces derniers étaient confinés dans l’" épreuve de langue ", trop exogènes sans doute pour prétendre au statut de " grands auteurs " en version française. Pour moi qui étais plongé à la fois dans Aristote et Heidegger, l’irruption d’Averroès et d’Avicenne dans l’" histoire de la métaphysique occidentale " a déterminé une rupture salutaire avec la thèse selon laquelle " la source était grecque et coulait... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:56 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 nov. 2014

La philosophie islamique, un mode de pensée spécifique...

« Chez Avicenne, et encore chez Averroès,montre Inès Aït Mokhtar, se manifestera donc la volonté de faire de la philosophie une nécessité absolue, au service de la Loi religieuse. Ceci implique une autonomie du savoir philosophique en même temps qu’une certaine responsabilité à l’égard de l’héritage prophétique. L’intelligence vient ainsi assumer ce que la foi procure selon Christian Jambet et la philosophie se proposera d’intérioriser la vocation prophétique de l’homme. On ne peut donc pas penser la philosophie islamique... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 01:48 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 nov. 2013

Avicenne et l'émulation entre culture arabe et culture persane

« C’est à cette époque, indique Florian Besson, en particulier à Bagdad, que se forme la culture arabe classique, divisée entre adab (culture littéraire), ‘ilm (culture religieuse) et hikma (sciences profanes, dont la médecine et la philosophie). On a vu que Ibn Sina (Avicenne) s’y inscrivait en plein : il traduit lui-même des textes, et est à la fois grand médecin et grand philosophe. Cet âge d’or culturel profite aussi de l’émulation entre culture arabe et culture persane : le persan est... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 00:09 - Permalien [#]
Tags : , , ,