<$CBTagMedias$>
03 avr. 2014

Pour en finir avec la malédiction de Malinche par Silvia Lucchini

Chocolat pur, chocolat amer   Lorsque je vais chez des amis boliviens, en Bolivie, ou chez des amis d’amis, je témoigne toujours ma reconnaissance pour l’hospitalité que je reçois, pour l’amitié dont ils m’honorent, par un geste, un petit quelque chose qui vient de la Belgique. Les possibilités sont limitées ; il faut éviter ce qui est fragile, lourd, ce qui ne peut pas être partagé ou ce que la douane argentine ne laisserait pas passer, même en transit. Mon choix tombe ainsi presque toujours sur du chocolat. ... [Lire la suite]
16 déc. 2013

Frantz Fanon: "Je ne suis pas esclave de l'Esclavage qui déshumanisa mes pères".

Certes, chez Fanon, la violence «  est présente partout, des Damnés de la Terre jusqu’à la célèbre préface de Sartre: « Car, en le premier temps de la révolte, il faut tuer : abattre un Européen c’est faire d’une pierre deux coups ; supprimer en même temps un oppresseur et un opprimé ». Mais à vrai dire, la violence n’intéresse pas le psychiatre. En tout cas pas en tant que telle. Fanon veut décoloniser les opprimés et la décolonisation va plus loin que l’indépendance. C’est une liberté totale et... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 00:16 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 déc. 2013

La Traite, calamité injustifiable qui déclenche le gouffre!

« Les premières frappes coloniales de l’Occident ont commencé à se justifier en poussant violemment l’Autre, le  différent, vers les bas degrés de l’infériorité, mais c’est véritablement la Traite, cette calamité injustifiable, qui allait déclencher le gouffre. La Traite va forcer ses adeptes à se convaincre que ceux que l’on traitait ainsi n’étaient pas seulement « en dehors » mais qu’ils étaient véritablement des animaux. La Traite atlantique a ouvert pour tous les nègres du monde une damnation quasi ontologique... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 00:07 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 déc. 2013

Mandela, Martin Luther King, comment ne pas les unir?

«Nous étions venus dire: quelle sorte de pays est-ce que celui-ci, si fier de sa déclaration d’indépendance mais qui en exclut 12% de sa population? Il renversait le propos. En parlant de l’avenir, il convoquait les meilleurs anges de la Nation, montrait ce qu’elle avait le pouvoir d’être. Pas aujourd’hui, pas demain ni après-demain peut-être, mais un jour. «Je rêve qu’un jour, sur les collines rouges de Géorgie, les fils d’anciens esclaves et les fils d’anciens propriétaires d’esclaves pourront s’asseoir ensemble à la table de... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 04:27 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,