10 avr. 2011

Omar Khayyâm

Bois du vin, vole sur les grands chemins, (mais) sois humain !(Robâiyat, 145) Limite ta cupidité, tu vivras content.(ibid, 80) Le Créateur, lorsqu'il façonna les êtres,Pourquoi les a-t-Il entachés de lacunes ?S'ils étaient beaux, pourquoi les briser ?S'ils étaient laids, à qui la faute ?(ibid, 188) C'est nous qui sommes le but de toute la création.(ibid, 415) Faute de rose, nous nous contenterons d'épines.Si la lumière n'arrive point jusqu'à nous, nous nous accomoderons du feu.(ibid, 435) Ce n'est point le fait d'un homme digne... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 13:51 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 févr. 2011

"Et jamais devient: aujourd'hui" (Brecht)

ELOGE DE LA DIALECTIQUE Bertolt Brecht   L’injustice aujourd’hui s’avance d’un pas sûr. Les oppresseurs dressent leurs plans pour dix mille ans. La force affirme: les choses resteront ce qu’elles sont. Pas une voix, hormis la voix de ceux qui règnent, Et sur tous les marchés l’exploitation proclame: c’est maintenant que je commence. Mais chez les opprimés beaucoup disent maintenant : Ce que nous voulons ne viendra jamais.   Celui qui vit encore ne doit pas dire : jamais! Ce qui est assuré n’est pas sûr. Les... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 11:45 - - Permalien [#]
Tags : , ,
23 janv. 2011

Enfer IV

Entre pleurer l'homme hésiteEt rire et rire étourdimentSes rêves vont parfois si viteQu'il ne sait lui-même commentIl se fait que pleurer le quitte Du moment que l'on joue aux désTout dépend du point qu'on amèneCet instrument désaccordéQue nous prenons pour l'âme humaineNe nous sert qu'à changer d'idées Monde cruel et pitoyableQui croit à tout ce qu'on lui ditEt porte sa croix incroyablePar la peste et par l'incendieEn se moquant des pauvres diables Mon coeur mon coeur prends garde aux gensMême à ceux-là qui de froid tremblentIls... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 10:01 - - Permalien [#]
Tags : ,
05 déc. 2010

Des splendeurs et des hommes, par Djohar Khater

Un cœur de désert Une dure tête en foire Une vache main avare Et le monde flambe Et de vrais hommes tombent L’enfer  vient en trombe   Et pourtant, à couper le souffle Que de splendeur en la clairière De la nuit accouchant du jour Du jour accueillant les astres Veillant sans ciller  l’aube noire D’où naîtra la lumière de voir   Et pourtant à couper le souffle que de vigueur en les  rivières  Plaines et oasis du désert Océans de sables et les mers ... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 10:47 - - Permalien [#]
Tags : , ,
18 oct. 2010

Tuer, c’est mourir, par Djohar Khater

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 23:31 - - Permalien [#]
Tags : , ,
04 oct. 2010

Aux hommes en marche, d’Algérie, par Djohar Khater

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} @font-face {font-family:Verdana; panose-1:2 11 6 4 3 5 4 4 2 4; ... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 11:21 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 juin 2010

Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent

Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent; ce sontCeux dont un dessein ferme emplit l'âme et le front,Ceux qui d'un haut destin gravissent l'âpre cime,Ceux qui marchent pensifs, épris d'un but sublime,Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour,Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour.C'est le prophète saint prosterné devant l'arche,C'est le travailleur, pâtre, ouvrier, patriarche,Ceux dont le coeur est bon, ceux dont les jours sont pleins.Ceux-là vivent, Seigneur! les autres, je les plains.Car de son vague ennui le néant les... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 00:15 - - Permalien [#]
Tags : , ,
06 avr. 2010

Y voir clair et lutter sans défaut

Quoi qu'il arrive nous vivronsEt du fond du Château des pauvresOù nous avons tant de semblablesTant de complices tant d'amisMonte la voile du courageHissons-la sans hésiterDemain nous saurons pourquoiQuand nous aurons triomphé Une longue chaîne d'amantsSortit de la prison dont on prend l'habitude La dose d'injustice et la dose de honteSont vraiment trop amères Il ne faut pas de tout pour faire un monde il fautDu bonheur et rien d'autre Pour être heureux il faut simplement y voir clairEt lutter sans défaut Nos ennemis sont fous... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 12:07 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 mars 2010

Pour écrire du doigt..., par Pierre Alix

http://www.journeedelafemme.com/(affiche de Fanny Lopez)Pour écrire du doigt sur le sein d'une femmeIl faut se dire que l'on n'écrit pas sur du papier glacéQue la peau ne supporte pas les griffures et les bavures du stylo          Si l'on veut écrire avec le crayon de son doigton doit se tailler l'ongle pour garder au bout une douceur équivalente à celle de la langue          Il faut se mettre au bout du doigt du graphite parfumé et sur le sein écrire une phrase trés douce... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 18:12 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 févr. 2010

Famille recomposée, de Pierre Alix

L'ami Pierrot nous offre cette chanson, à vous d'y mettre votre petite musique: C’est une famille recomposée   ça ne fait pas tout oublier   Y avait un chat et des enfants   Dans un jardin petit ou grand     Les chagrins se mouchaient le nez   On pleurait moins qu’on ne riait   T’ étais craquante et tu chantais   Pour nous ma foi ça suffisait   Et les plus grosses et les moins beaux Offraient la joie sur des plateaux Et on pense à ce beau... [Lire la suite]
Posté par Alaindependant à 23:28 - - Permalien [#]
Tags : , , ,