<$CBTagMedias$>
11 nov. 2014

Karl Kraus, "la balle lui est entrée par une oreille et ressortie par l'autre..."

« On a parlé, nous disent les traducteurs, des couleurs, des accents, des glissements, des registres différents. Kraus en mélange des centaines. Il y a un nombre invraisemblable de personnages dans Les Derniers Jours de l’humanité, huit cents, peut-être mille ! Chaque groupe a une langue qui lui est propre. Pour nous, c’était impossible rendre tous ces accents. Il y a l’accent italien, celui de Bohême… et le yiddish, omniprésent dans la pièce.Certains éléments peuvent être récupérés, et d’autres non. Est-ce vraiment... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:49 - Permalien [#]
Tags : , ,